Ouf, Sarko Est Revenu

Ouf, Sarko Est Revenu

LE SEUL VRAI SCANDALE EST L'AFFAIRE MACRON

« Sapere aude (Ose savoir)» Emmanuel KANT

 

"L'affaire Macron" existe.

Et pas qu'un peu. Ce n'est pas juste une formule revancharde pour contrer l'affaire des affaires médiatiques, cette mécanique bien huilée qui a détruit Nicolas Sarkozy et tente d'anéantir Fillon.

 

L'affaire Macron est même la plus grande mystification politique de la Ve République. Elle détrône l'affaire de la famille Le Pen qui détenait le titre. Et affiche avec elle de troublantes ressemblances.

 

Comme Madame Le Pen, et avant elle le patriarche fondateur du Front National, Monsieur Macron, n'a pas de programme. Et, comble de la forfanterie, s'en vante. Le Pen, elle, au moins, essaie de le cacher, ce qui la rend presque humaine. Langue tirée

 

Comme Madame Le Pen, Monsieur Macron est un gourou - ce qui explique l'absence de programme puisqu'il est le programme. Comme elle, il harangue les foules en mode hystérique, ce qui a d'ailleurs provoqué l'hilarité sur le web. Mais on vient de passer du rire à l'angoisse depuis qu'il évoque sa dimension christique Surpris : non seulement le type qui a trahi Hollande est complètement mégalo mais en plus il refait l'histoire, parce que le félon dans les Écritures, c'est pas Jésus mais Judas, ce me semble, non ? En cela, comme Madame Le Pen, Monsieur Macron a le culot de revendiquer la palme du courage politique alors que comme elle il a trahi le Père, chapeau bas !

C'est bien la peine de s'appeler Emmanuel, tiens ! Rigolant

 

Comme Madame Le Pen, Monsieur Macron se proclame candidat anti-système et dans les deux cas mais pour des raisons opposées, c'est une imposture. Emmanuel Macron est au contraire un pur produit de l'élite française, énarque, banquier et protégé d'Attali dont il a rédigé le rapport qui a dicté la politique économique de Hollande !

 

Comme Madame Le Pen, enfin et surtout, Monsieur Macron est le candidat des médias.

Les journalistes appellent la patronne du FN "Marine" et vont même parfois jusqu'à la tutoyer ! Sous couvert de la combattre, ils jouent la proximité pour la dédiaboliser et la mettre en travers du chemin de la droite. C'est pas nouveau, c'est une invention de Mitterrand mais, aujourd'hui, c'est fait ouvertement sans le moindre scrupule.

Concernant Macron, le soutien des médias est massif. Mais pourquoi donc ???

C'est simple et scandaleux. Pour de vrai cette fois, pas comme le coup monté contre Fillon. Derrière lequel on retrouve qui ? Les amis énarques de Macron de le promotion Senghor ! Surpris

Le grand patron de presse Patrick Drahi (qui possède entre autres BFMTV, L'Express, Libération, L'Expansion ...) pèse de tout son poids dans la campagne de Macron. Il lui a même délégué l’un de ses plus proches collaborateurs, Bernard Mourad. Quand on sait que Macron a fait à Drahi un cadeau colossal quand il était ministre de l'Économie et des Finances, en lui permettant le rachat de SFR qu'avait empêché Montebourg juste avant lui, on comprend que Drahi soit redevable. Belle magouille au sommet. Et là il ne s'agit pas de quelques centaines de milliers d'euros légalement gagnés par l'épouse de Monsieur Fillon, mais d'une fortune de plus de 14 milliards d'euros brassés par l'ami peu scrupuleux de monsieur Macron. D'avantageux arrangements entre financiers que les médias aux ordres ne sont pas prêts de dénoncer.

 

Ouvrez les yeux et réagissez. Ne vous laissez pas manipuler et votez pour le seul candidat légitime François Fillon. Ses détracteurs utilisent aujourd'hui les mêmes arguments fallacieux dont ils abusaient hier contre Nicolas Sarkozy, lui prêtant des torts judiciaires intentés par une "justice" qui affichent des innocents sur son "mur des cons".

Usez de votre libre arbitre. Sinon ce pays est foutu.

 

Laurence MW

 

images (2).jpeg

 



14/02/2017
60 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 655 autres membres