Ouf, Sarko Est Revenu

Ouf, Sarko Est Revenu

MACRON


MACRON DÉMASQUÉ PAR BALZAC

LA COMÉDIE HUMAINE est l'oeuvre magistrale de Balzac qui étudie avec une acuité extraordinaire l'animal humain. Son "histoire naturelle de la société" a vocation à comprendre et anticiper les agissements de ses concitoyens isolés ou en meute et d'en donner lecture aux générations futures. 
 
macron_sipa_1.jpgBalzac-1842.jpg
 
Las ! Peu l'ont lue et les 9 jours qui nous séparent du 1er tour de l'élection présidentielle ne vont pas suffire à ingurgiter les 90 volumes qui la composent. J'enrage de ne l'avoir entièrement dévorée en percutant sur l'incroyable analogie entre les candidats à la présidentielle et les personnages de la saga balzacienne.
 
Prenez Eugène de Rastignac.
Ce jeune ambitieux, fils de bonne famille, quitte sa province natale pour étudier le droit à Paris et conquérir le monde. Il est de « ceux qui se préparent une belle destinée en calculant déjà la portée de leurs études et les adaptent par avance au mouvement futur de la société pour être les premiers à la pressurer ». D'emblée, Eugène (E.) nous rappelle quelqu'un Rigolant.
Le voilà qui convoite Paris « entre la colonne de la place Vendôme et le dôme des Invalides, là où vivait ce beau monde dans lequel il voulait pénétrer ». Il jubile : « À nous deux maintenant ! ». E. se met en marche vers la fortune et le pouvoir.
 

1. LA FORTUNE

Bien sûr il faut une femme pour permettre cette ascension programmée. Beau verbe et belle gueule, E. devient sans difficulté l’amant de la Baronne de Nucingen, femme d’expérience plus âgée que lui Sourire qui l'introduit dans la haute société, auprès de son cocu de mari le Baron de Nucingen, « loup cervier de la banque ». Et voilà le travail, E. règne au coeur de la Maison Nucingen, « premier rouage de la finance parisienne ».
Le séduisant et ambitieux E. progresse vers la fortune : à 30 ans, « ce petit drôle commence à percer » et avoue déjà 20.000 livres de rente. Associé zélé du banquier Nucingen et membre du club très fermé des « roués parisiens », son compte en banque se garnit et, à la faveur d’une mirobolante spéculation, Rastignac se trouve tout d’un coup à la tête d’une rente annuelle de 40.000 francs.
 
6a00d83451619c69e201bb097e89b2970d.jpg

2. LE POUVOIR

Fortune faite, notre Rastignac peut désormais conquérir le pouvoir. Grâce au soutien de la Finance, E. « se lance comme un cerf volant » jusqu'au poste de secrétaire d’Etat et, à 38 ans, décroche le poste de Ministre ! Rigolant
Dans la foulée, décuplant sa fortune, E. est élevé au rang de Pair de France par la Monarchie de Juillet.
E. (Eugène) incarne parfaitement cet idéal politique résumé par Louis Philippe: « Nous cherchons à nous tenir dans un juste milieu, également éloigné des excès du pouvoir populaire et des abus du pouvoir royal ». Fascinant aveu qui n'a pas pris une ride dans les traits d'E. (Emmanuel) Langue tirée
 
RÉSISTEZ CONTRE LA MONARCHIE SOCIALISTE OU CE PAYS EST FOUTU Surpris
 
Laurence MW 

13/04/2017
36 Poster un commentaire

AFFAIRE MACRON ! QUELLE AFFAIRE MACRON ?

 

Il faut reconnaître qu’on s’y perd. Et pour cause ! Il y a autant d’‘affaires Macron’ que d’écrans de fumée autour. Et sauf à être de ceux qui balancent l’encensoir, on n’a peu de chance d’y voir clair.

 

ALORS DE QUELLE AFFAIRE MACRON NE PARLE-T-ON PAS EN FRANCE AUJOURD’HUI ? Langue tirée

Des agapes de lancement d’« En marche! » joyeusement financées par le ministère de l’Économie avant que Macron ne démissionne, 120 000 euros de « frais de bouche » ayant régalé des papilles potentiellement partisanes, et qui, bizarrement, n’intéressent pas du tout le Parquet National Financier ?

 

Des amis énarques de le promotion Senghor de Macron, dont Gaspard GANTZER qui lui doit son poste à l’Elysée, qui ont organisé « l’affaire Fillon » et remis le « dossier » au Canard Enchaîné ? (Décidément le Ministère des Finances croule sous le boulot Rigolant).

 

De la couverture médiatique dithyrambique à la gloire du guide Macron, orchestrée par le grand patron de presse Patrick Drahi (qui possède entre autres BFMTV, L'Express, Libération, L'Expansion ...) remerciant l’ex-ministre de l’Économie et des Finances du cadeau colossal qu’il lui a discrètement octroyé (rachat de SFR sur un plateau d’argent) ?

 

Des 5 millions d’euros disparus du patrimoine de Monsieur Macron à l’heure où la médiasphère enragée contre François Fillon a obligé l’ancien premier ministre à se mettre à nu en listant ses biens jusqu’au moindre centime ?

 

De la stigmatisation de la France colonisatrice soi-disant coupable de «crime contre l’humanité» par un candidat à la magistrature suprême bien peu garant de l’unité et de la mémoire nationales ?

 

De la ru-moeurs Rigolant à géométrie variable, étouffée quand elle concerne Macron, colportée, augmentée, multi-diffusée quand elle salit Sarkozy ou Fillon ?

 

De l’hypocrisie mensongère de celui qui, d’abord secrétaire général puis ministre de l’Économie de Hollande, responsable à 100% de la politique désastreuse d’un non moins désastreux quinquennat socialiste, ayant augmenté à la fois les impôts, la dette et le chômage, prouvant de fait l’inefficacité de ses méthodes, en dénonce aujourd’hui le bilan ?

 

Certes. Mais il y a pire. Il y a LA grosse fumisterie servie par toutes les autres : le programme de Monsieur Macron !

Non seulement il s’inscrit dans la continuité de Hollande, non seulement il est tout sauf novateur, mais encore et surtout, est-il tout sauf réaliste, ‘oubliant’ de traiter de l’essentiel à savoir la compétitivité économique de notre pays ! 

Cette ‘omission’ est la preuve que Monsieur Macron est bien l’homme de gauche qu’il feint de ne pas être ! Il croit qu’on trouve l’argent sous le sabot d’un cheval, que ses sources sont intarissables, que la concurrence internationale et la colère des entrepreneurs pris pour des vaches à lait sont sans conséquence ! Monsieur Macron incarne cette gauche aveugle et déconnectée du monde « en marche » Langue tirée : car oui, le monde bouge, il s’enrichit pendant que la France s’appauvrit et il avance tandis que Monsieur Macron nous propose de marcher à reculons ! Son programme tiède de centre mou, qui oscille entre des mesurettes prétendument libérales et des reculades étatistes (sur la réduction des dépenses publiques notamment), passe à côté des défis cruciaux qui attendent le futur président ! Car sans une amélioration de notre compétitivité, sans une liberté vitale rendue à nos entreprises, nous ne pourrons pas indéfiniment maintenir la protection sociale payée par la dette ni éviter l’issue fatale d’une implosion civile dont les prémisses apparaissent dans l’ambiance délétère de cette campagne.

RÉAGISSEZ OU CE PAYS EST FOUTU.

 

Laurence MW

 

 

gala-politique-le-mystere-macron.jpg

 

 

 

 

 

 


25/02/2017
50 Poster un commentaire

LE SEUL VRAI SCANDALE EST L'AFFAIRE MACRON

« Sapere aude (Ose savoir)» Emmanuel KANT

 

"L'affaire Macron" existe.

Et pas qu'un peu. Ce n'est pas juste une formule revancharde pour contrer l'affaire des affaires médiatiques, cette mécanique bien huilée qui a détruit Nicolas Sarkozy et tente d'anéantir Fillon.

 

L'affaire Macron est même la plus grande mystification politique de la Ve République. Elle détrône l'affaire de la famille Le Pen qui détenait le titre. Et affiche avec elle de troublantes ressemblances.

 

Comme Madame Le Pen, et avant elle le patriarche fondateur du Front National, Monsieur Macron, n'a pas de programme. Et, comble de la forfanterie, s'en vante. Le Pen, elle, au moins, essaie de le cacher, ce qui la rend presque humaine. Langue tirée

 

Comme Madame Le Pen, Monsieur Macron est un gourou - ce qui explique l'absence de programme puisqu'il est le programme. Comme elle, il harangue les foules en mode hystérique, ce qui a d'ailleurs provoqué l'hilarité sur le web. Mais on vient de passer du rire à l'angoisse depuis qu'il évoque sa dimension christique Surpris : non seulement le type qui a trahi Hollande est complètement mégalo mais en plus il refait l'histoire, parce que le félon dans les Écritures, c'est pas Jésus mais Judas, ce me semble, non ? En cela, comme Madame Le Pen, Monsieur Macron a le culot de revendiquer la palme du courage politique alors que comme elle il a trahi le Père, chapeau bas !

C'est bien la peine de s'appeler Emmanuel, tiens ! Rigolant

 

Comme Madame Le Pen, Monsieur Macron se proclame candidat anti-système et dans les deux cas mais pour des raisons opposées, c'est une imposture. Emmanuel Macron est au contraire un pur produit de l'élite française, énarque, banquier et protégé d'Attali dont il a rédigé le rapport qui a dicté la politique économique de Hollande !

 

Comme Madame Le Pen, enfin et surtout, Monsieur Macron est le candidat des médias.

Les journalistes appellent la patronne du FN "Marine" et vont même parfois jusqu'à la tutoyer ! Sous couvert de la combattre, ils jouent la proximité pour la dédiaboliser et la mettre en travers du chemin de la droite. C'est pas nouveau, c'est une invention de Mitterrand mais, aujourd'hui, c'est fait ouvertement sans le moindre scrupule.

Concernant Macron, le soutien des médias est massif. Mais pourquoi donc ???

C'est simple et scandaleux. Pour de vrai cette fois, pas comme le coup monté contre Fillon. Derrière lequel on retrouve qui ? Les amis énarques de Macron de le promotion Senghor ! Surpris

Le grand patron de presse Patrick Drahi (qui possède entre autres BFMTV, L'Express, Libération, L'Expansion ...) pèse de tout son poids dans la campagne de Macron. Il lui a même délégué l’un de ses plus proches collaborateurs, Bernard Mourad. Quand on sait que Macron a fait à Drahi un cadeau colossal quand il était ministre de l'Économie et des Finances, en lui permettant le rachat de SFR qu'avait empêché Montebourg juste avant lui, on comprend que Drahi soit redevable. Belle magouille au sommet. Et là il ne s'agit pas de quelques centaines de milliers d'euros légalement gagnés par l'épouse de Monsieur Fillon, mais d'une fortune de plus de 14 milliards d'euros brassés par l'ami peu scrupuleux de monsieur Macron. D'avantageux arrangements entre financiers que les médias aux ordres ne sont pas prêts de dénoncer.

 

Ouvrez les yeux et réagissez. Ne vous laissez pas manipuler et votez pour le seul candidat légitime François Fillon. Ses détracteurs utilisent aujourd'hui les mêmes arguments fallacieux dont ils abusaient hier contre Nicolas Sarkozy, lui prêtant des torts judiciaires intentés par une "justice" qui affichent des innocents sur son "mur des cons".

Usez de votre libre arbitre. Sinon ce pays est foutu.

 

Laurence MW

 

images (2).jpeg

 


14/02/2017
60 Poster un commentaire

MACRON VOUS FAIT MARCHER

L’ARGENT N’A PAS D’ODEUR, C’EST PAS COMME LES PAUVRES Langue tirée 

Rigolant ÉNORMISSIME ! Bon, c’est MACRON épinglé par Canteloup, certes, mais c’est MACRON quand même ! Les images sont VRAIES et encore plus parlantes que la parodie ! Ça y est ? Vous avez compris ce que c’est, l’AFFAIRE MACRON, ou bien vous avez besoin de vous reprendre cinq ans pour bien enfoncer le clou ???
 
Résumé pour les cancres de droite : la gauche vous aime tellement qu’elle vous prend votre argent. Ce mal qui corrompt. Et en plus, elle le prend en charge personnellement, toute cette saleté de fric, elle vous en débarrasse en le gardant sous son seul contrôle, c’est pas du pur humanisme ça ?
Le bon peuple a bien compris, lui, il est moins bête que nous, et il remercie la gauche qui lui donne son argent de poche tous les mois, c’est drôlement bien, assez pour vivre mais pas assez pour devenir autonome, il s’en fout le bon peuple, c’est un Tanguy en puissance qui n’a pas du tout envie de quitter maman Providence et papa État, alors de quoi se plaint-on, bordel ???
 
C’est plus clair comme ça, ou bien ?
 
MACRON est pourtant explicite, il vous exhorte à vous mettre « en marche » parce que son but c’est de vous faire marcher, sacré farceur, va Langue tirée!
 
C’EST PATHÉTIQUE, C’EST SOCIALISTE
Laurence MW
 

10/02/2017
13 Poster un commentaire

Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser