Ouf, Sarko Est Revenu

Ouf, Sarko Est Revenu

ET EN MÊME TEMPS

SECOND TOUR MACRON - LE PEN

Un drame absolu. Et en même tempstellement prévisible. Déçu

 

On a élu Nicolas Sarkozy président du parti de droite et en même temps on a fait une primaire, comme la gauche, pour élire un autre que lui notre candidat à la présidentielle !

On a plébiscité François Fillon pour dégager Hollande avec pertes et fracas et en même temps on l’a lynché avec la meute quand Hollande a mis en route le broyeur médiatico-judiciaire contre lui ! 

On a privé le père Le Pen d’un prénom et de considération pendant trente ans et en même temps on a oublié que Marine avait un nom et pas plus de respectabilité politique que celui qui le lui avait donné !

 

Du coup, pas étonnant qu’on choisisse comme président un type qui se dit « en marche » et en même temps est responsable de la paralysie économique du pays, qui déclare que la France est coupable de crimes contre l'humanité, et en même temps qu'ils ont eu des aspects positifs, qui reconnaît que l’un de ses proches, M. Saou, est un islamiste radical, et en même temps que c'est quelqu'un de très bien, qui jure qu'il faut promouvoir la culture française, et en même temps qu'elle n'existe pas, qu'il faut plus de protection sociale, et en même temps moins de charges ... Surpris

 

Voilà ce qui arrive quand on ne veut plus faire de choix, quand on dénie l'existence d’une hiérarchie de valeurs, quand on vit dans une société gangrénée par le relativisme érigé en pensée unique, quand on fait de l’égalité la valeur dominante au point d’affirmer que tout se vaut. In fine on aboutit à la destruction de l’Autorité : plus rien ni personne ne s’impose pour tous. 

 

C’est dans ce contexte que la droite républicaine a peu à peu renoncé à incarner l’Autorité, sans laquelle aucune Institution ne peut fonctionner. Et comme elle était la seule à le faire ... 

Alors la famille, l'école, la République se sont perdues dans ce monde sans repères ni universalité, elles ont été prises de vertiges et ne cessent depuis de chercher leur équilibre, en vain.  

Car sans autorité, pas d'éducation, sans éducation pas de transmission, sans transmission pas de culture, sans culture pas de liberté, sans liberté pas de choix possible.

 

Le résultat d’une impossibilité à faire des choix, de ne pas savoir choisir, de ne pas pouvoir choisir, de mal choisir ...

... c’est MACRON - LE PEN au second tour de la présidentielle.

La droite ne voulait ni de l’un ni de l’autre. Et en même temps ses dirigeants appellent à voter pour l’un, ulcérant ses dissidents qui vont voter pour l’autre.

La droite a renommé son parti ‘Les Républicains’ pour neutraliser le Front du même nom car c’est cette coalition de circonstance qui faisait monter le FN et en même temps elle retombe dans le piège moralisateur bien-pensant en votant Macron,  provoquant une réaction en faveur de Le Pen.

La droite est majoritaire dans le pays et en même temps elle perd l’élection.

 

Je ne vais donc pas voter Le Pen et en même temps je ne vais pas voter Macron.

 

 

Laurence MW, qui votera aux législatives pour le projet restaurant les fondements de notre société - la famille, l'école, la culture ancrée dans notre Histoire, le modèle politique garantissant nos libertés et notre stabilité.

 

 lib jpeg.jpg

 

 

 



27/04/2017
84 Poster un commentaire
Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 655 autres membres