Ouf, Sarko Est Revenu

Ouf, Sarko Est Revenu

NS SAVAIT

"Savoir, c'est se souvenir" ARISTOTE 

 

Il sait. Fait semblant mais il le sait.

 

Déjà bien avant le premier tour de la primaire. Ce sont ceux de son camp qui causeront sa perte. Ce sont ses anciens ministres qui lui arracheront son sceptre. Oh, pas le symbole d’un roi. Non, mais le bâton d’un magicien, capable de reconstruire un royaume sur un tas de cendres. 

Le charisme a quelque chose de surnaturel, d’effrayant. Comme le talent. Ça rend détestables ceux qui en ont trop et dingues ceux qui n’en ont pas. La preuve le 20 novembre 2016 : des socialos engagés, des syndicalistes purs et durs, des cathos réacs et des intellos imbus d’eux-mêmes qui se sont rués d’un seul homme à la primaire de DROITE juste pour éliminer le président talentueux trop charismatique du parti de droite.

Deux livres en six mois, deux succès de librairie hors norme. Des meetings combles. Des séances de dédicaces à faire pâlir d’envie tout le show-biz anti-sarkozyste réuni ! Des journalistes ne passant pas un jour sans écrire, gloser, commenter sur Sarko. Des juges enragés. Des analystes économiques qui considèrent qu’il a le meilleur programme. Trop c’est trop. 

 

 

 

 

Il le sait. Sur la photo. Tous savent. Le Maire qu’il s’est figuré un possible mais n’est que figurant. Juppé qu’il ne sera jamais président. Fillon qu’il va bientôt l’être. Et lui, Nicolas Sarkozy, il sait qu’il est déjà ailleurs. Plus loin. Plus haut.

 

Laurence MW

 



21/01/2017
25 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 655 autres membres